fbpx

Voyage à pied en Italie et en Toscane

voyages à pied toscane via francigena

L’été vient d’arriver, il est pour beaucoup synonyme de vacances et de voyages et c’est le meilleur moment pour envisager un voyage à pied.
Les voyages à pied sont une excellente façon de connaître un territoire en profondeur , d’en apprécier tous les aspects et de le découvrir avec nos cinq sens. Cela va du simple plaisir de la découverte à l’envie de s’immerger dans la nature pendant plusieurs jours et de fuir la frénésie des villes mais aussi au besoin de prendre du temps pour soi.
Il existe un grand nombre de chemins de randonnée et de trekking qui permettent de marcher sur plusieurs jours à la découverte de nouvelles régions (et pourquoi pas de nous-mêmes), nous allons essayer ici de vous parler des chemins qui nous ont particulièrement frappés ou que nous rêvons de parcourir….

LA HAUTE ROUTE DES ALPES APUANES

Les Alpes Apuanes sont un territoire incroyable de notre Toscane, souvent sous-estimé, à tort, pour leur faible altitude ( le sommet le plus élevé est le Mont Pisanino, 1946 m) ; leur conformation en font de véritables montagnes, à égalité avec les Alpes. Grâce à la proximité de la mer, elles offrent des panoramas exceptionnels, des vues à 360 ° comme celle que l’on peut admirer depuis la Pania della Croce, et une nature luxuriante.

VIA FRANCIGENA

C’est la Voie qui vient de France et qui traverse la Toscane sur toute sa longueur ! Elle part de Canterbury, entre en Italie au Col Du Grand-Saint-Bernard et pénètre en Toscane au Col de la Cisa ; de là, l’ancienne voie traverse la Lunigiana, Lucques, Altopascio, San Gimignano et le Val d’elsa, Monteriggioni, Sienne, le Val d’Arbia et le Val D’Orcia, pour continuer vers Rome. Des paysages uniques et toujours différents !
En suivant les traces des anciens pèlerins qui allaient vers la Ville Eternelle, il est possible de s’immerger jour après jour dans une réalité différente, faite d’étapes, de repas partagés, de rencontres et de sites merveilleux.
Cela peut être également l’occasion de redécouvrir le territoire où l’on vit parce que, comme le disait Marcel Proust, « le véritable voyage de recherche ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à avoir de nouveaux yeux ».