fbpx

Où pratiquer le forest bathing en Italie et in Toscane

forest bathingen Italie et in toscane

Le Forest bathing (bain de forêt) ou Shinrin-Yoku est une pratique de bien-être qui a été mise au point au Japon en 1982 par M. Tomohide Akiyama, directeur à l’époque de l’Organisme des forêts du Japon ; il ne fait pas référence à un bain de forêt mais à une immersion dans la nature à l’aide des cinq sens. C’est une méthode officiellement reconnue au Japon aussi bien pour la prévention des maladies que pour favoriser les traitements des maladies. De nombreuses recherches dans un grand nombre d’universités ont désormais prouvé de manière scientifique et empirique que l’immersion dans la nature a des effets positifs sur notre santé, sur notre humeur et sur nos relations. En effet, les arbres libèrent des substances volatiles du feuillage et de l’écorce, les monoterpènes, efficaces dans la stimulation des défenses immunitaires. La contemplation et la pratique du Forest Bathing se répandent rapidement dans le monde entier et l’on prévoit qu’elles atteindront des niveaux de grande popularité dans les prochaines années en réponse au besoin urgent des individus urbanisés et industrialisés de revenir à leurs origines.
Au Japon, on compte 63 stations officielles de Forest Bathing, et en Italie ?

OASI ZEGNA

forest bating zegna

C’est un parc naturel du Piémont, dans la province de Biella, il se trouve dans la Haute Valsessera. Une étude spécifique de la végétation de cette zone a démontré de manière scientifique que la hétraie de l’Oasi Zegna libère une grande quantité de monoterpènes. Trois sentiers ont été créés, ils permettent de vivre une expérience unique en son genre en Europe, de par la grandeur et les caractéristiques du parc, ouvert au public depuis juin 2015. Il suffit de suivre les trois sentiers sélectionnés, en s’arrêtant ou en marchant dans les bois, tout en profitant de beautés naturelles, en écoutant et en observant tout ce qui nous entoure. La période idéale va de juin à septembre (période de feuillage maximum). Une promenade de 4 heures dans les bois (pour une marche d’au moins 5 km ) en alternant promenades et haltes le long des sentiers permet d’en tirer les plus grands bienfaits.

PARC DE LA MAREMME

forest bathing PARC DE LA MAREMME

C’est le premier parc de la Région Toscane : institué en 1975, il a reçu le Diplôme européen des Aires Protégées, une reconnaissance prestigieuse car elle est décernée exclusivement aux aires protégées définies comme fondamentales pour la conservation de la biodiversité. On peut y distinguer différents écosystèmes mais le milieu où l’on peut pratiquer le Forest bathing est bien évidemment la forêt qui recouvre une surface de 3000 hectares et comprend des bois de chênes lièges et de maquis méditerranéen. Le parcours recommandé part de Alberese et arrive à l’Abbaye de San Rabano et à la plage de Collelungo. Il sìétend sur 13 km et comprend des espèces arbustives comme le chêne liège et le pin à pignons qui possèdent une émission potentielle élevée de monoterpènes.

PARC NATIONAL DES FORESTE CASENTINESI

forest bathing italie casentino forest

C’est une aire protégée instituée en 1993, il se trouve dans les Appennins à cheval sur la Toscane et la Romagne. À l’intérieur du parc il y a de nombreux parcours adaptés au Forest bathing mais nous conseillons celui de la forêt des Sapins blancs de Camaldoli. On peut en effet parcourir un anneau qui va du Monastère à l’ermitage de Camaldoli sur une distance de 8 km où les bois présentent une biodiversité élevée : cèdres, tilleuls, hêtres et un grand nombre de sapins. Le sapin blanc, en effet, rend l’immersion dans la forêt particulièrement puissante et bénéfique même si en théorie il présente un faible taux d’émission de monoterpènes, à cause de la masse importante du feuillage, due à la majesté des exemplaires présents à Camaldoli.